Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…



mercredi 20 septembre 2017

La fille du train, Paula Hawkins


Nombre de pages: 378
Editeur: Sonatine éditions
Date de sortie: Mai 2015
Prix: 21€

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

   La Fille du train est un roman que j'avais hâte de découvrir. Depuis sa sortie, je voulais m'y plonger. Ce roman m'a merveilleusement surprise. J'étais sûre qu'il serait génial, mais quelque chose dont je ne me doutais pas en l'ouvrant, c'était le traitement des personnages fait par son auteure.

      La fille du train présente l'histoire de Rachel. Une jeune femme brisée par son couple. Elle a pour habitude de prendre quotidiennement le même train. Il s'arrête à un feu devant un quartier qu'elle connaît bien. Notamment devant une maison où un couple vit. Rachel va idéaliser cette relation de couple et s'attacher à eux. Un jour, elle surprend la femme de la maison avec un autre homme. L'image que Rachel s'était fait de cette relation et de l'amour vole en éclat. Quelques temps plus tard, Rachel apprend avec horreur que cette femme, Megan, a disparut. Rapidement cette disparition va l'obsédée et elle va se mêler de l'enquête. Et se mettre en danger. 

    Plusieurs éléments dans cette histoire nous rendent complètement accro à cette lecture. Rachel est une femme brisée, qui souffre d'une forte dépendance à l'alcool. Son couple a été détruit à cause d'un adultère commis par son ex. Après cette rupture, la jeune femme a sombré dans l'alcool et a des grosses difficultés à s'en remettre. Elle appelle souvent son ex dans l'espoir de le reconquérir. Le thème de la dépendance à l'alcool est récurrent au sein de l'histoire. Notamment parce que Rachel n'a aucune crédible aux yeux de l'ensemble de son entourage tout comme aux yeux des policiers qui s'occupent de la disparition de Megan. Très vite, certains en viennent à soupçonner Rachel. Après tout, son ex vit avec sa nouvelle femme dans le quartier où Megan a disparu. Et Rachel y a été aperçue le jour de sa disparition. Que faisait-elle là? Et puis, il paraît que c'est une jeune femme instable... Rapidement, on est complètement accroché aux mots de Paula Hawkins. Il est vital pour nous de connaître la suite de l'histoire, de savoir ce qui est arrivé à Megan. Est-ce que nous, lecteurs, pouvons nous vraiment nous fier à Rachel? Toutes ces questions rythmaient ma lecture. C'était assez intense je dois avouer.
       Un autre élément qui m'a tenu en haleine est le fait que l'auteure nous livre les points de vu de toutes les femmes de l'histoire. Tout d'abord Rachel ainsi que Megan. Mais on découvre aussi Anna, la maîtresse de l'ex de Rachel, qui est aujourd'hui sa nouvelle épouse. On verra les vies de chacune d'entre elles à travers leurs yeux. Leurs pensées, leurs joies, leurs peines et leurs réflexions sur la vie. Notre attachement pour elles va et vient. On les adore, on les déteste mais on ne peut pas s'empêcher de suivre avec ardeur leurs histoires. Très vite on tente de reconstituer le patchwork de leurs souvenirs que livre Hawkins. Tout comme Rachel, comprendre ce qui est arrivé à Megan est devenu mon obsession. 

       La fille du train en vaut largement le détour. J'ai trouvé cette enquête très orignale et amenée différemment de ce que j'ai pu voir auparavant. J'ai dévoré cette histoire. 




Aucun commentaire:

Publier un commentaire