Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

lundi 4 avril 2016

Tout ce qu'on ne s'est jamais dit, Celeste Ng







Nombre de pages: 320
Editeur: Sonatine éditions
Date de sortie: Mars 2016
VO: Everything I never told you (Etats-Unis)
Prix: 19€


Lydia Lee, seize ans, est morte. Mais sa famille l’ignore encore…

Sa mère, Marylin, femme au foyer, rêve que sa fille fasse les études de médecine qu’elle n’a pas pu accomplir. Son père, James, professeur d’université d’origine chinoise, a tant souffert de sa différence qu’il a hâte de la retrouver parfaitement intégrée sur le campus.

Mais le corps de Lydia gît au fond d’un lac.

Accident, meurtre ou suicide ? Lorsque l’adolescente est retrouvée, la famille Lee, en apparence si soudée, va devoir affronter ses secrets les mieux gardés. Des secrets si longtemps enfouis qu’au fil du temps ils ont imperceptiblement éloigné ses membres, creusant des failles qui ne pourront sans doute jamais être comblées.


      Tout ce qu'on ne sait jamais dit est un roman qui m'a frappé de part son résumé. Je dois vous dire que, je m'attendais à rentrer dans un thriller en le commençant. Finalement, quand j'ai vu passer les quelques premiers avis, je me suis rendue compte que le roman de Céleste Ng est autre chose. 
Le début a été assez laborieux pour moi. Mais dès la moitié du roman passée je ne pouvais plus le lâcher... 


     Tout ce qu'on ne sait jamais dit nous présente la famille Lee. Tout d'abord, il y a la mère, Marylin et le père James. Ils ont trois enfants, l'aîné Nathan (Nath), Lydia et la cadette Hannah. 

     Un matin, Lydia ne descend pas déjeuner. Elle est toujours à l'heure et cette attitude questionne rapidement sa famille. Au bout de quelques instants, ils réalisent qu'elle n'est pas dans son lit. Adolescente sérieuse et studieuse, l'hypothèse de la fugue ne semble pas possible pour ses parents.Les recherches pour retrouver la jeune fille commence alors. Lydia est en réalité décédée. Meurtre ou suicide? Les questionnements fusent au sien de la famille. Les parents connaissaient leur fille, qui aurait pu la tuer ? Elle qui était tellement appréciée au lycée... Un suicide? Son rêve était de devenir médecin, elle ne vivait qu'à travers ça. Mais, est-ce que les parents de Lydia la connaissaient vraiment? 

     Celete Cg dans son récit nous présente la famille Lee à travers une construction originale. On découvre de nombreux épisodes de leur histoire passé pour comprendre la construction actuelle de la famille. L'auteur nous présente les points forts de leur histoire qui font ce qu'ils sont devenus au moment de la disparition de Lydia. 
    Au début, ces retours dans le temps m'ont un peu déstabilisés. Tout comme le fait que l'auteur montre dans un même chapitre le point de vue des différents membres de la famille. Au début tout ça est un peu déconcertant. Surtout en sachant que je m'attendais à rentrer dans un thriller. Je ne comprenais pas tellement où l'auteur essayait de m'amener. Ni pourquoi tous ces détails étaient présents.
      Puis au fil des pages, j'ai compris quel était le but de ces retours en arrière. Grâce à cela, on acquiert une compréhension du fonctionnement de la famille Lee. Les faiblesses de chacun des membres de la famille nous deviennent alors familier.On réalise que malgré l'apparence de famille parfaite qu'ils essayent de se donner, tout n'est pas si rose.

    Celeste Ng aborde dans son roman des thèmes forts d'une manière juste. Le fil conducteur de cette histoire, c'est la différence, l'intégration, les aspirations de chacun et la fratrie. 
    La thème de la différence est abordé à travers le père. Il est d'origine chinoise et s'est battu toute sa vie contre la discrimination et les moqueries. Il va tout faire pour que ses enfants ne subissent pas les mêmes injustices que lui et soit parfaitement intégré dans cette Amérique des années 60. Un thème qui est décrit d'une manière très touchante par l'auteur et qui m'a captivée. 

    Celeste Ng nous immisce dans la vie d'une famille aux apparences parfaites pour nous montrer toutes ses failles et ses faiblesses. Tout ce qu'on ne s'est jamais dit est un roman poignant et bouleversant qui aborde des thèmes durs à travers la mort d'une enfant. 




Résultat de recherche d'images pour "sonatine édition"

2 commentaires:

  1. Je l'ai en ebook : je suis vraiment intéressé par ce roman, même si ce n'est pas un thriller :p

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas mon genre habituel mais je suis très tentée par ce roman!

    RépondreSupprimer