Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

mercredi 22 juillet 2015

Red Rising, Pierce Brown


Nombre de pages: 480
Editeur: Hachette
Date de sortie: Juin 2015
Traducteur: Hélène Lenoir
VO: Red Rising (Etats-unis)
Prix: 18€
Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire.




       La première fois que j’ai entendu parler de Red Rising, c’était sur les chaînes anglophones. J’ai noté le nom du roman dans un coin de mon esprit puis, je ne m’y suis plus intéressée.  Quand je l’ai vu dans le catalogue des sorties de chez Hachette, j’ai immédiatement tilté ! Red Rising a été une lecture légèrement irrégulière pour moi. Au milieu de l'histoire, j'ai eu une vague de déception. Puis, les 150 dernières pages m'ont époustouflées. Au final, Red Rising a été un gros coup de coeur pour moi. Allez, je vous explique tout ça !

      Red Rising raconte l'histoire de Darrow qui est mineur sur Mars. Fossoyeur plus précisément ! Dans la société de Darrow, les Hommes sont divisés en castes représentées par une couleur. Au plus bas de l'échelle on retrouve les Rouges, et en haut, les Ors. Les mineurs sont des Rouges. Leur but est d'extraire de l'hélium-3 des sous-sol de Mars qui permettra de Terraformer la planète pour  permettre aux Hommes d'y vivre. Le roman démarre sur la présentation du travail et de la colonie de Darrow. 
       Pierce Brown nous présente assez vite la condition difficile des Rouges. Ils vivent sous l'oppression d'une société qui les délaisse. On se rend vite compte au fil des pages que le style de l'auteur est assez cru. L'écriture est brute. On a le droit à une ribambelle d'insultes
     Dès les premiers chapitres, le lecteur va assister à un évènement assez horrible qui marque le commencement de l'histoire de Darrow. Bon, l'auteur s'avise de montrer à quel point là vie en tant que Rouge est difficile, mais je me suis vite dit que c'était peut être un peu trop de choses affreuses d'un coup.  Je ne suis pas arrivée à m'imprégner de l'horreur des situations parce que pour moi c'était parfois surfait. 
      Je peux malheureusement pas dans cette chronique vous raconter mon ressentis en parallèle des évènements du roman. Je n'ai eu aucun résumé sur les épreuves non corrigées. Et c'était que de la découverte, et j'ai adoré ça ! Du coup, j'ai volontairement coupé le résumé en haut hein ! Enfin bref. 

      L'histoire prend un tournant auquel je ne m'attendais pas du tout. Darrow va être malgré lui au centre d'une rébellion. Le plus gros du roman relate une épreuve auquel Darrow va participer. C'est à ce moment que je me suis dit "Bon ben en fait... Red Rising ça ressemble à n'importe qu'elle dystopie du moment qui marche". 
     J'ai eu l'impression de me retrouver avec un espèce de gros mélange de trucs qui fonctionnent. Mais cette déception ! Dans cette partie de l'histoire réside beaucoup d'action, de stratégies, de violence (beaucoup beaucoup de violence...) et de personnages secondaires attachants. Mais qu'est-ce que ça peut être long par moment... J'ai décroché à la moitié du roman, je me suis désintéressée. Ca tournait en rond, j'avais l'impression que ça en finirait jamais ! Et puis franchement, je ne voyais pas trop où l'auteur essayait d'aller. Et puis les stratégies.. Ca va deux minutes hein ! 

      Et puis, il y a eu les 150 dernières pages. Pages qui m'ont fait réaliser à quel point Red Rising était un roman très intelligent. Un roman qui  arrive à nous faire comprendre le fonctionnement d'une société rien qu'en nous montrant qu'une infime partie de cette dernière. L'auteur de part le choix des évènements à narrer arrive à nous expliciter toute sa société. A nous la faire vivre. Il arrive à nous désarçonner et à faire vaciller tout ce qu'on pensait depuis le début de l'histoire.
       Il s'avise à nous dépeindre tout au long de l'histoire des individus et une société que l'on déteste avec Darrow. Et puis, on referme le roman. Et on réalise. On réalise à quel point l'Homme n'est pas un être manichéen. Qu'haïr quelqu'un n'est pas aussi simple que ça. On réalise que l'horreur frappe partout et que les apparences sont trompeuses. Darrow est un personnage en perpétuelle évolution. Un personnage poussé par la vengeance.  

      Vous devez lire Red Rising ! Parfois, le récit s'essouffle un peu mais au final, qu'est-ce que ça en vaut la peine ! Ca fait un petit moment que je n'avais pas lu une histoire pareille. Je vous le conseille mille fois ! Mais attention par contre, par moment, c'est vraiment très violent voir dégueulasse ! 


Pierce Brown livre à ses lecteurs un univers très original. Il dépeint une société complexe mêlée à un environnement spatial. On peut percevoir tout au long de la lecture les nombreuses recherches et l'organisation de l'auteur. On sent qu'il a des tonnes de choses à nous raconter et qu'il connait son univers sur le bout des doigts ! Il intègre également la mythologie Romaine à son histoire. C'est un univers varié, sombre et original que Pierce Brown a créé ! 



Darrow est un personnage assez spécial. Spécial car il connaît une très grande évolution dans Red Rising. C'est compliqué de s'adapter au caractère de Darrow. Il est dur de l'apprécier par moment ! Ce n'est pas mon personnage favori de l'histoire bien que je me suis beaucoup attachée à son courage, sa force et son désir de réussir sa quête. 
J'ai eu un coup de coeur pour un personnage secondaire qui s'appelle Sevro. Alors lui... :') Il est bizarre, fou et... spécial. Mais rolala je l'ai tellement adoré !! Je sais pas pourquoi.. haha ! J'ai accroché à sa personnalité. J'ai même rêvé de lui après avoir terminé le bouquin .___. 

Ce que j'aime dans Red Rising, c'est que les personnages secondaires prenant autant de place et d'importance que Darrow ! On débute avec un seul personnage pour terminer avec une ribambelle de nouvelles têtes qu'on aime :'D 


Comme je l'ai expliqué dans la chronique, j'ai eu un peu de mal avec le déroulement de l'histoire. J'ai apprécié de manière irrégulière ! Il se passe toujours quelque chose, c'est d'ailleurs dur à résumer vu tous les événements ! Mais parfois, ça traîne et ça devient un peu long à suivre ! Mais j'ai vraiment adoré la fin ! C'était génial ! J'ai passé un excellent moment sur Red Rising. L'auteur termine son histoire de façon à ce qu'on veuille la suite très TRES vite. 
J'ai trouvé quand même que l'ensemble du roman est assez mature par rapport à certaines oeuvres jeunesse que j'ai pu lire. D'ailleurs, j'arrive pas à classer Red Rising dans la jeunesse. Parce qu'à part l'âge des personnages, je vois pas trop en quoi ce livre est destiné à un public jeune :o 








Si vous voulez en savoir plus sur les différentes couleurs qui divisent le société de Darrow, appuyez sur l'image ! (En anglais par contre ! )


7 commentaires:

  1. C'est une lecture qui a l'air très sympa !

    RépondreSupprimer
  2. il crie mon nom quand je passe à côté celui-là..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais penser à l'écouter alors.. :D

      Supprimer
    2. après lecture, j'ai passé un bon moment même si ce n'est pas un coup de coeur :)

      Supprimer