Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

lundi 12 janvier 2015

Half Bad, tome 1 : Traque Blanche, Sally Green

Nombre de pages: 382
Editeurs: Milan
Date de sortie: Septembre 2014
VO: Half Bad (Angleterre)

Dans l’Angleterre d’aujourd’hui, deux clans de sorciers vivent en secret au côté des humains : les adeptes de la magie blanche et les sorciers noirs. Mais la naissance de Nathan vient bousculer l’équilibre des forces car il est à la fois un sorcier blanc et un sorcier noir. Son père est un des plus puissants et cruels sorciers du monde. Sa mère, adepte de la magie blanche, est morte. A 17 ans, Nathan va recevoir ses pouvoirs comme tous les sorciers. Mais il n’est pas comme tous les sorciers… Son clan va décider de l’enfermer : Nathan est piégé dans une cage, battu et menotté. Les frontières entre le bien et le mal n’ont jamais été aussi floues et menacées.
       A sa sortie, j'ai vu pas mal d'avis mitigés. Je voulais absolument découvrir ce livre en VO pour la simple et bonne raison que je suis folle des couvertures. Mais quand il est arrivé en France, j'ai été un peu refroidie par les avis négatifs. J'ai eu l'impression que c'était un peu soit on aime soit on aime pas (du moins, dans les d'avis que j'ai vu hein). Mais j'avais toujours hâte de pouvoir découvrir ce roman. Et au final, j'ai qu'une chose à dire: Wow. 

       Half Bad m'a percutée en plein vol. Cette histoire m'a touchée et heurtée. J'ai rarement lu un livre qui m'a pris aux tripes de cette manière. Pourtant, j'ai lu des choses bien plus "adultes" et sérieuses (si on peut dire ça comme ça). Avec des sujets plus lourds d'impact. Mais Half Bad m'a secouée. 
       Dans ce roman, on rencontre Nathan. Cet adolescent est né d'une mère Sorcière Blanche et d'un père Sorcier Noir. Et dans son monde, avoir du sang de sorcier noir n'est pas accepté. Les sorciers noirs par leurs actes mauvais sont chassés, torturés et tués par les chasseurs. Nathan par son métissage va être persécutée par ses pairs.
       Les premières pages de ce roman ne peuvent qu'interpeller. En effet, l'auteur s'adresse au lecteur à la deuxième personne du singulier. Peut être que ça a contribué au fait que j'ai été très impliquée dans l'histoire de Nathan. Je dois dire que les premiers pas dans cette histoire sont un peu flous. Ce "tu" puis le passage au "je" est légèrement perturbant. Puis on fini par s'habituer petit à petit à tout ça et on prend nos marques. 
       Ce que j'ai adoré dans Half Bad, c'est comment le concept de bien et de mal est amené et appréhendé. Certes, les sorciers noirs ont leurs tords, mais on se rend rapidement compte qu'il y a énormément d'abus au sein de cette société de sorciers blanc. Et que, contrairement à ce que la société essaye de nous inculquer, les individus ne sont pas manichéens.  Des amalgames sont fait ce qui amène à des actions extrêmes envers les sorciers noirs. Si on a ce sang, cela veut dire qu'on est forcément mauvais! Un thème qui se lie au racisme mais d'une façon adapté à un public jeune. Le fait de poser ce thème dans un monde fantastique et avec comme personnage principal un adolescent permet une compréhension différent du racisme et amène un impact puissant sur sa gravité. Les mots et les actes sont forts, ils heurtent et choquent par moment. J'ai eu beaucoup de facilité à m'attacher à Nathan qui vit une horreur à cause de son métissage. Certains passages m'ont vraiment mis mal à l'aise. J'ai rarement été aussi entraînée par une histoire. 

       Pour moi Half Bad aborde un sujet sérieux et fort de sens, tout en présentant un personnage sympathique qui permet d'apporter une vision optimiste à l'horreur de cette société. Je vous conseille vivement cette histoire, elle est touchante et trépidante. Sally Green apporte une histoire intéressante par sa réflexion et je trouve qu'il manque souvent cette intelligence de la forme aux romans jeunesse. Ce roman s'accroche à vos mains et ne s'en décollera plus.




12 commentaires:

  1. Je l'ai en VO dans ma pal il faut que je le lise :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement comme ça que je l'ai lu aussi. Sur 5 libraires 3 (dont moi) ont adoré et 2 n'ont pas pu le finir. Je pense vraiment que le style et l'intrigue fait que, comme tu le dis, soit on aime, soit on déteste. J'attena suite avec impatience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais, sincèrement j'ai du mal à comprendre comment on peut ne pas aimer tellement j'ai trouvé ça trop bien quoi *.*
      J'attends aussi la suite avec impatience !!

      Supprimer
  3. Je suis contente qui ta plus , moi aussi sa était un vrai coup de coeur

    RépondreSupprimer
  4. Il faut que je le lise, il me tente beaucoup, merci pour ton avis!

    RépondreSupprimer
  5. Wow, encore un avis super enthousiaste sur ce livre! Au début j'avais un peu peur que ce soit un phénomène de blogosphère où tout le monde dit que le livre est trop cool, mais comme je sais que tu es super honnête et que tu n'hésites pas à donner ton avis si un livre est vraiment bien ou vraiment nul, du coup j'ai très envie de le lire maintenant!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai eu la même appréhension ^^
      Oh c'est gentil de dire ça ;w; En tout cas, je l'ai vraiment aimé :D

      Supprimer
  6. Yeaaah. Pour une fois on a sensiblement le même avis :D Voir le même avis tout court même hahaha.
    Le seul truc qui me chiffonne personnellement c'est la qualité des couvertures en VF alors qu'en VO elles sont vraiment belles.

    Courage pour la fac j'ai vu que c'était tendu en ce moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha qu'est ce que c'est rare :p
      Ah mais oui la même... Quelle déception :/ Elles sont si belles en VO u.u

      3 mois après, c'est toujours aussi tendu, merci o/

      Supprimer