Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

mardi 11 mars 2014

Juste une ombre, Karine Giebel


                                         
Nombre de pages: 608
Éditeur: Pocket
Date de publication: Mai 2013
VO: Français
D'abord, c'est une silhouette, un soir, dans la rue... Un face-à-face avec la mort. 
Ensuite, c'est une présence. Le jour : à tous les carrefours. La nuit : à ton chevet. Impossible à saisir, à expliquer, à prouver. 
Bientôt, une obsession. Qui vous ruine ta carrière, te sépare de tes amis, de ton amant. Te rend folle. Et seule. 
Juste une ombre. Qui s'étend sur ta vie et s'en empare à jamais. 
Tu lui appartiens, il est déjà trop tard...

      La première fois que j'ai croisé ce roman, je me suis dit que je devais absolument le lire. Il laissait présager un thriller bien rodé, frôlant avec la folie. Et surtout, une longue descente en enfer. Alors oui, j'ai retrouvé ces aspects dans ce roman. J'ai été emporté par la première partie. Mais, dès la moitié du livre je n'ai eu droit qu'à un éboulement de déception...

      Juste une ombre c'est quoi? On rencontre Cloé, une jeune femme qui a un poste haut placé dans une entreprise de publicité. Son directeur va bientôt partir à la retraite et elle espère de tout son coeur qu'elle a été choisi comme remplaçante.
      Cloé est un personnage complètement exécrable. Prétentieuse, manipulatrice, hautaine, égoïste, méchante... Elle se fou complètement des autres et n'hésite pas à leur marcher dessus pour obtenir ce qu'elle veut. Au tant dire que j'ai bien détesté ce personnage... 
      Un jour, cette Cloé se fait suivre dans la rue par un homme habillé de noir. A partir de cette nuit, elle pense que cette personne la suit partout, vient chez elle quand elle est absente, déplace des objets. Pour son entourage ce ne sont que des détails qui n'ont rien d'inquiétants. Ils n'accordent donc pas beaucoup d'importance à cette histoire, essayant de la rassurer. 

      Le roman tourne donc autour de cette intrigue. Cloé est-elle réellement suivie par un homme? Lui veut-il du mal? Ou alors, Cloé développe-t-elle un trouble délirant de persécution? Toutes ces questions nous entourent tout au long de notre lecture. Et je trouve que l'auteur est très douée pour placer le doute dans nos petites têtes. Un coup on pense qu'elle est harcelée, quelques pages après on se dit qu'elle délire! J'ai apprécie cette façon de tourner l'histoire. 
      Mais bon, à des moments j'ai trouvé ça un peu gros cet entourage aussi hermétique! Si on a un minimum confiance en une personne, en tant qu'ami, je pense qu'on est prêt à l'écouter et à porter de l'intérêt à ce que la personne peut nous raconter! Surtout pour quelque chose qui semble aussi grave pour elle... Ma foi. Pour moi, les réactions étaient parfois un peu étranges!

      Pour être franche, je sais pas trop quoi vous dire de réellement positif parce que, pour moi, la fin a tout gâché à ma lecture.
      J'ai eu un coup de coeur pour un personnage masculin que j'ai trouvé très travaillé. Un personnage assez cynique, froid avec un humour douteux. Il m'a amusé et j'ai aimé cette façon de se comporter. Mais, pfff...... Trop de choix concernant ce personnage de la part de Kiebel pour lesquels je n'étais par d'accord! Un truc vous imaginez même pas. En plus de cela, Cloé, j'ai eu envie de lui cracher dessus tout le long de l'histoire. Cette femme est juste insupportable. O_O Je n'ai même pas ressenti de la pitié pour elle. Parfois, je me disais que ce qui lui arrivait était un peu bien fait pour elle ^^'
      J'ai pas vraiment compris où l'auteur a voulu en venir avec ces choix dans son intrigue et ses partis pris sur les personnages. Surtout sur la résolution de l'histoire.
      Je n'ai pas adhéré à cette fin là. Je n'ai pas compris pourquoi l'auteur à tout tourné de cette manière. Je n'ai pas aimé les personnages et surtout l'aspect vie quotidienne qui parfois devient méga lourd. On pourrait se sentir immerger, voir un contraste entre ce qu'elle vie et la réalité des autres. Mais non. Même pas. C'était juste chiant à force... Chiant et redondant "Je vous dis que je le vooooaaa :o " " Mais voyons! Tu devrais consulter ffffiouuu... " Oui oui on a compris .....

      Je me suis rendue compte à quel point j'avais détesté à partir du moment où la fin ne m'a pas surprise, choquée, énervée, fait pleurer, rire. Rien... Aucune émotion. J'ai lu les dernières pages en diagonales tellement... Je n'avais pas lu de Thriller depuis quelque temps et franchement, quel perte de temps... Même pas je le note tellement xD 
C'est dommage, ça démarrait tellement tellement bien :'(





10 commentaires:

  1. aie mince ça c'est vraiment dommage, surtout si tout marchait au départ... Je suis désolée que ça ne t'ai pas convaincu. Je pense que je passerait du coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement il aurait pu être génial ce roman! C'est dommage :)

      Supprimer
  2. Je n'aime pas les thrillers, donc je ne pense pas le lire!
    J'adore ton blog comme ça!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si t'es pas c'est sûr qu'il vaut mieux pas que tu lises celui-ci haha
      Merci c'est super gentil :')

      Supprimer
  3. Oh... Il me tentait... Mais du coup... tu m'as totalement refroidie... xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD Même ma mère l'a pas aimé... Vu le nombre d'avis positif, je me suis dit que c'était peut être moi le soucis! Mais elle, elle a carrément détesté donc bon.. haha

      Supprimer
  4. Il me tentait aussi, mais là... Non, tant pis, je passe mon tour : il y en a tellement d'autres qui valent davantage le coup :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr... Au moins ça permet de trier les futurs achats haha

      Supprimer
  5. Bon... Bah de toutes façons il ne me tentait pas et ça ne sera pas plus mal pour ma WL :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grave... Tu pourras t'acheter un truc mieeeux ;)

      Supprimer