Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

dimanche 17 novembre 2013

Lina et la forêt des sortilèges: Le chemin maléfique, Serge Brussolo

Nombre de pages: 212
Editeur: Michel Lafon
Date de publication: Octobre 2013
VO: Français
Lina et ses amis sont de nouveau en cavale ! Une seule issue : le chemin maléfique. Alors qu’ils s’épuisent en tentant de semer leurs terribles poursuivants, éviter les embûches et les pièges mortels devient de plus en plus difficile.
Heureusement, ils finissent par trouver refuge dans une ville où les fuyards de tous bords ont l’habitude de se cacher. Car, une fois à l’intérieur, ceux qui vous poursuivent ne peuvent plus vous voir. Hélas, cette étrange magie a des effets secondaires pour le moins alarmants…

Attention risque de léger spoiler
 sur le tome précédent

 Coup de 

      Je tiens tout d'abord à remercier Livraddict et Michel Lafon pour m'avoir permis de lire cette suite de ce roman que j'avais adoré :') 
     Merci beaucoup vous avez fait mon bonheur le temps d'une soirée!

      Oui. Le temps d'une soirée. J'ai reçu le livre hier matin, et concrètement, je l'ai fini en une soirée. J'ai pas pu m'empêcher de me jeter dessus! Un nouveau Brussolo dans ma PAL ça veut dire une Ly toute excitée hein ;) Et franchement.. J'ai trouvé ce tome vraiment mieux que le premier! 

      Dans ce second tome, nous suivons Lina, Toddy et Kanzo essayant d'échapper à la forêt des sortilèges. Ils sont donc emmenés dans diverses aventures. Et comme si ce n'était pas déjà assez, un des robots géants chargés de récupérer les pensionnaires de l'orphelinat d'où ils se sont échappé a survécu à la traversée de la forêt et les pourchasse!

      Dans ce tome, l'auteur ne nous laisse pas vraiment le temps de respirer! Dès le début du roman, on est directement embarqué dans cette cavale qui semble sans fin. 
      Les protagonistes arrivent alors à un village établit près d'un "vent sculpteur". En effet, pour continuer leur chemin, ils doivent traverser un passage où un vent s'amuse à sculpter les visages humains les rendant laid à l'extrême. Et c'est le seul élément que je dévoilerai de l'intrigue du roman. 
       Alors oui, on dirait que je vous en dis beaucoup, mais franchement, le roman réserve encore des dizaines de surprises! Avec un Brussolo, on a toujours l'impression que le livre fait le double de pages vu tout ce qui est raconté!
       Donc pourquoi je vous raconte cette histoire de vent? Tout simplement parce que ça me permet de mettre en avant de nombreux points qui reviennent tout au long de l'intrigue. 

       Le personnage de Kanzo dans ce roman est un kangourou. Il permet, tout au long du roman, d'opposer l'homme à l'animal. En effet, il n'est pas en mesure de comprendre certains comportements humains qu'il trouve futiles. Ou alors, certaines choses qui nous affecte nous, humain, qui à lui, lui font ni chaud ni froid. Et on voit naître cette incompréhension ici, avec le vent sculpteur. Pourquoi l'humain est-il aussi attaché à la beauté? Parce que, en plus de vous rendre laid, ce vent vous hypnotise. Et cette hypnose vous rend heureux pour toujours.
       Et ce que j'ai franchement aimé, c'est que Brussolo fait naître une situation d'inconfort. Seriez vous prêt à vous jeter dans ce vent? Vous deviendrez horriblement laid mais vous seriez le plus heureux de la terre. Le feriez vous quand même?
      Et c'est ça que j'adore avec cet auteur! Il trouve souvent des petites situations comme ça où on se pose pleins de questions.
     J'aime beaucoup également cette constante opposition qu'il établit entre l'homme et l'animal. C'est quelque chose qu'il construit merveilleusement bien. Ce n'est pas flagrant directement. Pour vous dire, le personnage de Kanzo fonctionne un peu comme le chien bleu de Peggy sue pour ceux qui connaissent. Et, je suis une grande fan de cette série. Je l'ai commencé au collège. Et sincèrement, cette mise en avant de la remise en question de l'humain n’était pas toujours évidente a percevoir plus jeune. 

      Pour ce qui est du déroulement de l'intrigue, whaaw c'est magique - comme d'habitude. L'auteur déroule son histoire avec une telle aisance! Les pages tournent sans qu'on s'en aperçoive! On dirait que le livre contient plein de petites histoires! Dès qu'une situation mise en place se termine pouf! Une nouvelle naît de sa plume. Et puis.. Comme d'habitude hein! Une imagination mais TELLEMENT DEBORDANTE O_O Je suis émerveillé par les histoires qu'il raconte. On dirait une enfant quand je lis ses romans. Comment peut-on manier son imagination d'une telle façon hein? 
       Même si, l'ambiance générale de l'histoire est beaucoup plus noire voire même glauque, je n'ai pas pu m'empêcher d'être émerveiller face à autant d'idée. Elles viennent de partout. Je ne sais pas comment il arrive en étant aussi bref à tout de même créer une histoire très imagée. 

      Pour moi, cet auteur est un génie. Je ne cesserai de le dire. Je n'ai encore jamais rien lu de tel, et il constitue pour moi un très très grand auteur. Que ça soit en littérature jeunesse ou adulte, Brussolo donne une qualité constante de récit. Un grand auteur à découvrir si ce n'est pas déjà fait. Je m'en lasserai jamais.

Pour information, l'auteur sera le 27 novembre en dédicace en Montreuil de 13h à 15h.  Personnellement, je ne peux pas y aller ;___; Je suis dépitée. xD


 Originalité:
 
Pfiouu. Je dois vraiment dire quelque chose là dessus? J'ai trouvé ce roman limite parfait à ce niveau là. De l'originalité en voulez vous en voilà! Extraordinaire. 

Qualité d'écriture:
Brussolo est un très bon conteur et il écrit très très bien. J'aime beaucoup son style à la fois simple et efficace.

Intrigue: 
Une intrigue maîtrisée à la perfection. Aucun temps mort est présent dans ce roman! Je l'ai lu presque d'une traite. Je ne pouvais pas le lâcher! Génial :D J'en ressors conquise!
 
Personnages:
J'aime toujours autant Lina. Cependant, avec ce tome, je me suis mise à de moins en moins apprécier Toddy. Je l'ai trouvé franchement énervant!
Par contre alala Kenzo le kangourou ♥ Ce personnage est tout simplement génial! Il est plein de vie et m'a plusieurs fois fait sourire!

 
 Encore un grand merci à Livraddict et Michel lafon pour ce super partenariat ♥
http://www.lire-en-serie.com/
http://www.livraddict.com/

4 commentaires:

  1. Je me retrouve complètement dans ton avis (profond attachement au travail de l'auteur depuis plus de 15 ans et admiration face aux réflexions qu'il entraîne dans ses univers qui ont toujours une grande part de noirceur), à ceci près que je n'ai pas du tout aimé ce tome ! J'ai eu l'impression de lire un grand brainstorming qui avait encore besoin de beaucoup de retouches. Beaucoup trop d'idées, trop peu approfondies (on change de problèmes presque toutes les 30 pages, c'est peu...), alors que chacune a un grand potentiel (ou un potentiel réduit tel qu'il est exposé dans le tome, mais du coup avec un peu de travail, on aurait pu avoir une plus grande ampleur) et aurait mérité un tome ou un demi tome pour être exploitée à sa juste valeur à mon sens !
    Du coup, j'attends quand même le prochain avec grande impatience, mais j'espère qu'il n'aura pas ce goût de pot pourri ^^;

    Et sinon, rien à voir, mais j'adore l'arrière plan de ton blog ;) Tu joues à X/Y ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait plaisir de voir des personnes qui admirent le travail de Brussolo! Il me manque sur la blogo.......
      Ben tu sais quoi, je trouve que l'auteur s'est défoulé dans ce tome! On dirait qu'il contenait pleins d'idées et que d'un coup il a eu l'occasion de toutes les sortir! Puis, j'ai vraiment l'impression de lire une suite à Peggy Sue et les fantômes...
      Mais bon, t'imagines si chacune de ses idées étaient exploitées à fond? .. Bon j'adorerais hein! xD Mais ça en ferait des livres :p

      Oui je joue à X et Y! A Y précisément! Mais en ce moment pas trop.. En plus récemment j'essayais de me choper un salamèche Shiney avec les oeufs donc bon! xD

      Supprimer
  2. Brussolooooooo <3
    Tu donnes vraiment envie de lire ce livre, j'espère que pleeeein de gens vont se jeter sur cet auteur qui est incroyable :D

    (PS: je suis plutôt Team Miaouss moi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Baaah je sais pas trop si ça va donner envie à des gens x:
      Si t'as l'occasion, lis cette série, elle est vraiment sympa :)

      Pourquoi Miaouss? :o Moi je kiffe Arcanin. ;)

      Supprimer