Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

lundi 25 février 2013

Pour un tweet avec toi, Teresa Medeiros

      Je voyais ce livre depuis pas mal de temps sur la blogsphère. Je ne pensais vraiment pas le lire, trouvant le concept un peu moyen. 
En me baladant sur Amazon le jour de la Saint Valentin, Milady proposant quelques e-book pour 1 euro, je me suis dis " Pourquoi pas? ".



Présentation de l'éditeur:


Auteure d'un presque Pulitzer, Abigail Donovan se débat contre l'angoisse de la page blanche. Aussi, lorsque son agent lui ouvre un compte Tweeter, elle se laisse happer par les tweets, retweets, hashtags, etc. Guidée par l'un de ses followers, "MarkBaynard" - un professeur d'université en congé sabbatique et twitteur hilarant -, Abigail retrouve l'inspiration et le goût de vivre. Mais pourquoi rester devant son écran alors que Mark parcourt le monde ?


Mon avis 


      Ce que j'ai pensé de ce livre est complètement opposé. Mon sentiment à été de totalement négatif valant une note proche de 7-8, à quelque chose de vraiment bien frôlant le 16/20. Je vais donc structurer cette chronique selon ce que j'en ai pensé au fil de ma lecture!

     Ce roman raconte l'histoire d'une auteur Abigail, ou Abby pour les intime. Cette jeune femme a connu un énorme succès avec son premier roman. Malheureusement, elle bloque totalement pour l'écriture de son deuxième au chapitre numéro 5. Ce qui devient problématique vu qu'elle était censée écrire ce deuxième livre il y a un bout de temps et que les problèmes d'argents sont maintenant bien présent. Sa popularité est fortement en chute, c'est pourquoi son agent décide de lui créer un compte twitter pour qu'elle reste en contact avec ses "fidèles" lecteurs. Abby commence donc à traîner sur le site et fait la connaissance de Mark qui lui enseigne les maniements du site. 

     Ce roman est coupé entre les quelques évènements de la vie d'Abby et ses nombreux échanges avec Mark. 
 
 
  J'ai vu sur la blogsphère énormément d'avis très positif pour ce livre. Et je ne comprends pas toutes ces éloges... J'ai trouvé beaucoup trop de points négatifs à mon goût dans ce livre.
      Tout d'abord, je ne trouve pas que l'utilisation de Twitter de cette manière soit "original". Je trouve que c'est plutôt une manière d'attirer les gens à le lire grâce à la popularité des réseaux sociaux... En soit, l'histoire ne vole pas bien haut! C'est très simpliste. Il y a également dans ce livre sorte d'éloge de la technologie que je n'apprécie pas trop surtout au niveau des marques. J'ai eu l'impression de lire un livre écrit par une pro apple... Vers le début du roman, Mark critique Abby de ne pas avoir de téléphone portable et encore moins de Blackberry ou d'Iphone...
      J'ai trouvé ça assez énervant, d'être regardé avec des yeux rond parce qu'on est pas à jour... Ensuite, c'est sans compter le " Macbook" d'Abby en " acier inoxydable " --> Incassable ; )  Les marques dans les livres, ça m'énerve beaucoup. Si ce n'était que ça... On retrouve des " Mcdo " " Coca-cola" et j'en passe. J'ai l'impression que l'auteur se sent obligée de mettre dans son roman des choses connues par son public pour faire qu'on s'y sente mieux... C'est assez pitoyable à mon goût. 

      Autre chose qui suit les marques... Les références. J’avais lu qu'il y avait de nombreuses référence, mais... je ne m'attendais pas à des références à toutes les pages! C'était EXTREMEMENT lourd! Pas parce que je n'en connaissais pas la plupart, mais surtout parce que je n'en voyais aucune utili. J'avais l'impression que l'auteur ne savait pas remplir son récit d'elle même sans pouvoir s'empêcher des comparaison avec tel ou tel série. Surtout que, les références n'étaient pratiquement que télévisé et cinéma-
tographique. Là aussi j'ai eu l'impression qu'elle essayait de toucher son public, surtout après avoir vu l'apparition de Veronica mars, Twilight, Glee ou encore Buffy... Et puis, je trouve ça assez gros que les deux protagonistes aient EXACTEMENT la même culture. Surtout que, Mark étant prof de littérature, j'ai trouvé ça dommage que les références littéraire soient très basiques comme Stephen King, Twilight ou Brontë et Austen etc. Que des ouvrages/auteurs relativement connus. J'ai l'impression de voir ici un reflet de ce que j’avançais, les références sont ici pour plaire à son public.
      
      Au niveau des personnages, Abby à une meilleure amie : Margo. Margo la reine du cliché et de la superficialité! Houlala ce qu'elle m'a énervée! Elle couche un peu partout, à l'air de s'intéresser énoooormément aux fringues et autres apparats... Bref tout ce que je déteste au plus au point! Faut il vraiment que dans tous les romans pour filles ils se sentent obligés de mettre ce genre de personnage? Mais bon, c'est vraiment qu'un avis très personnel! Je n'aime pas la superficialité. Et puis... Les marques de fringues quoi..
     Et, cette gentille demoiselle m'a passablement énervée quand Abby lui apprend sa rencontre avec Mark. Parce que vous comprenez Mark n'est pas un garçon bien car il est au chômage et à des problèmes personnels et qu'il n'est pas " le profil de monsieur Pour-la-vie" Alors ça, ça m'a fait halluciner! Puis Abby suit cette lignée, son amour-propre lui dit d'aller coucher avec le premier gars venu.. Hm..

     Parlons maintenant de la relation avec Mark ( désolée mais cette chronique risque d'être un peu longue )! Alors, déjà, je l'ai trouvée pas crédible du tout. Elle est extrêmement rapide, trop à mon goût... Au bout de quelques conversations Abby s'emballe. Bof bof... Et puis, j'ai trouvé qu'ils se draguaient parfois trop ouvertement, que leurs délires étaient trop sexuels à mon goût. Sur internet, on se méfie! Si quelqu'un commence à vous dire des choses comme ça, personnellement, je m'enfuis! Enfin bref... Et puis, j'ai trouvé quelques réactions d'Abby assez ridicules mais je ne vous en dis pas plus! 

     Cependant, aux 3/4 du roman, l'auteur prend une tournure tout à fait différente! Elle inclut un élément très surprenant. Et là, tout change! Les conversations entre Abby et Mark deviennent beaucoup plus profondes, personnelles, c'est beaucoup plus intéressant. Beaucoup de thèmes importants sont abordés. C'est un passage très touchant. Finit toutes les références partout! Il en reste quelques unes mais je trouve que cette fois ci, elles sont beaucoup mieux introduites! J'ai énormément aimé cette dernière partie du roman que j'ai trouvé très belle... Dommage, il aurait été un coup de coeur si il avait été tout le long comme ça! J'étais accrochée à chaque phrase du livre, chaque mot, chaque sensation. C'était tout simplement GENIAL. Une grosse déception pour moi en découvrant si peu de pages aussi bonnes ! 
    C'est pour cette raison que j'ai eu énormément de mal à me forger un avis sur ce livre. La fin m'a transporté mais pratiquement tout le reste très énervée... 
     C'est vrai que ce livre se lit vite! Mais, c'est juste par sa forme, les tweets sont très présents donc c'est très court à lire! Je ne me suis pas ennuyée car le roman est bien structuré. Je suis contente d'avoir payé seulement 1e pour ce livre. Même si j'ai adoré la fin ce n'était qu'une toute petite partie sur l'histoire.. Je pense cependant que c'est une lecture légère, bien après un livre lourd et long! 



Note: 13/20      ( Hihi c'est la semaine des 13. )






Pour ceux qui sont sur Blogspot : 

Pourquoi est-ce que ma mise en page quand j'écris mon message n'est pas la même que quand je le publis? Et pourquoi malgré les mêmes paramètres ma police est irrégulière? Quelqu'un sait.. ? Merci :s
       
        

12 commentaires:

  1. Hmm je n'ai jamais entendu parler de ce livre mais du coup ça ne me fais pas trop envie quand même...

    Pour ton problème de mise en page ça doit venir du code HTML ça me le fait des fois du coup je te conseille de prendre ton paragraphe qui bugue un peu et d'enlever la mise en page avec l'outil qui fait un T avec une croix rouge à côté et de refaire ta mise en page :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non du tout ne le lis pas ! xD

      Oh merci beaucoup : D J’essaierais !

      Supprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL mais honnêtement pour l'instant je n'ai pas envie de le lire lol.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas le genre de livres qui me plaisent, malheureusement. ^^ Même le titre ne me plait pas tellement. LOL

    Pour ton problème de mise en page, j'ai parfois le même problème, ne t'inquiètes pas. ^^ L'astuce de Saefiel te servira surement. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre est vraiment à chier xD

      Ouai j’essaierais pour ma prochaine chronique ^^=

      Supprimer
  4. J'avais hésité aussi à le prendre pendant la promo mais j'avais peur qu'il y ait trop de références que je ne comprendrais pas .. Je le lirais peut-être plus tard ^^
    http://mysweetlies.weebly.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que les références sont vraiment inutiles :s J'ai pas vraiment aimé comment ce livre est fait

      Supprimer
  5. Rien que le titre me repousse (je trouve que le titre est trop fait pour attirer, du coup il me repousse ^^) !
    Et alors je ne supporte pas quand les auteurs cite les marques (sauf dans certains cas où cela se justifie) et les références au cinema, j'ai l'impression que tous les auteurs se sentent obligés d'en fourrer un peu partout et ça me dérange de plus en plus, surtout quand c'est mal amené !
    Et Margo a l'air d'être un stéréotype à elle toute seule !
    Ouh bah je ne comptais pas le lire et tu me confortes dans cet esprit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre est carrément repoussant haha Ca sent le cul-cul à plein nez et apogée de Twitter x)

      Les références m'ont excessivement énervée. On aurait dit des privates jokes que l'auteur se faisaient x)
      Surtout qu'on dirait qu'ils les amènent pour plaire à leur public, je supporte pas ça.

      Alala Margo m'a horripilé :')

      Supprimer
  6. PS : Pour la mise en page, moi aussi elle change quand elle est publiée et j'ai toujours pas trouvé comment changer ça ! Alors je m'adapte en fonction des changements !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer la technique de Saefiel

      Supprimer