Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

samedi 15 novembre 2014

Damanta, tome 1: Les erreurs de l'innocence de Celine Guffroy



Couverture Damanta, tome 1 : Les Erreurs de l'Innocence
Nombre de pages: 420 pages
Editeur: Valentina
Date de sortie: Mars 2014
VO: France

Poursuivi par une terrible malédiction jetée jadis sur sa famille, Nigel O’Conor a perdu bien plus que ses parents dans l’incendie qui leur couta la vie ; il y perdit aussi son frère. 
Quatorze ans après le drame, le jeune homme et ses sœurs voient leur vie se compliquer avec l’arrivée d’une jeune et jolie sorcière, prête à tout pour perpétuer l’œuvre de son aïeule. 
Logan, le jumeau de Nigel, se retrouve, quant à lui, à devoir ruser pour rester en vie alors que toutes les personnes autour de lui meurent les unes après les autres. 
Jusqu’où devront-ils payer pour les erreurs de leur innocence ?
 
       Cet été, les auteurs de Damanta et de Nouvelles d'un Myrien ont organisé des services presses du premier tome de Damanta et du troisième de Nouvelle d'un Myrien. Je me suis proposée et j'ai été sélectionnée ! Un grand merci aux auteurs, ça me fait énormément plaisir ! D'ailleurs,  je ne vais pas tarder à commencer Nouvelles d'un Myrien

    Je ne sais pas pourquoi, mais la seule trace qui me restait de Damanta avant de le commencer, c'était la citation suivante présente dans le résumé: « On est jeune et con tant qu’on prend ses rêves pour des réalités et ses idées reçues pour des vérités.  ». Avec cette seule phrase en tête, je ne savais ABSOLUMENT pas à quoi m'attendre haha ! Et je crois que, une fois les résumés oubliés, je ne vais PLUS les relire. C'est tellement cool de commencer une histoire sans savoir ce qu'il va se passer! 
   J'ai donc été assez surprise de me retrouver plongée dans une histoire de malédictions et de Sorcières. Dans Damanta, une sorcière issue de la famille Dragonetti,  maudit dans les années 1700 un membre de la famille O'Conor et tous ces descendants. Les hommes de cette famille, arrivés à un certain âge, meurent dans d'étranges circonstances. 
    Le récit de l'auteur se découpe entre différentes époques, présentant plusieurs hommes de la famille O'Conor et ce qui leur est arrivé. J'ai trouvé ce procédé très judicieux car il nous permet d'avoir un petit bout de l'histoire de chacun sans pour autant embrouiller le lecteur. Il apporte également un certain dynamisme à l'intrigue. Personnellement, j'aime beaucoup avoir des coupures dans l'histoire pour en apprendre davantage sur les personnages, sur le passé ou sur l'univers!
    Cependant, l'intrigue principale se déroule à la fin du 20 ème siècle. Nous découvrons Nigel O'Conor qui vit chez un tuteur avec sa fratrie. Ses parents sont morts quelques années auparavant dans un étrange incendie. L'action se centre sur le personnage de Nigel qui va rencontrer au lycée deux sorcières de la famille Dragonetti. L'une d'elle va découvrir que ses descendantes s'avisaient à se venger de la famille O'Conor. Elle va donc, elle aussi, tenter de suivre cette voie. Au début, j'ai eu un peu de mal à accorder de la crédibilité à cet acte. Elle fait preuve d'une grande motivation soudaine à suivre les traces de son ancêtre, et j'ai eu du mal à me faire à cette obsession !

   Et cette obsession est vite devenue lassante pour moi. A un moment donné, j'ai eu peur que Damanta tourne seulement autour de cela en suivant une certaine linéarité, s'enfonçant dans cette vengeance au point que ça frôle le cliché.    Mais l'auteur réserve une belle surprise à ses lecteurs, un jolie retournement de situation: Un monde Magique. Je crois que la découverte de ce Monde a été ma partie préférée dans le roman. On peut y percevoir toute l'imagination de l'auteur en condensée. Elle nous dévoile le fonctionnement de cet univers caché des Hommes et nous présente un bon nombre de créatures et leurs fonctions (Dont les Faucheurs, Ou la classe incarnée *.* Je ne vous en dit pas plus sur eux, mais qu'est-ce que je les adore hahaha...). J'ai perçu grâce à ces passages tout le potentiel du roman et de futurs tomes. On comprend alors que l'auteur prend un tout autre chemin et qu'elle nous a un petit peu trompée! A partir de là, elle arrive à nous faire avancer sans que l'on puisse prévoir ce qui va arriver aux protagonistes.

    La seule difficulté que j'ai eu dans Damanta a été de suivre tous les liens entre les différents personnages. Les familles des Dragonetti et des O'Conor sont assez grandes. Parfois j'ai eu des difficultés à me remémorer les différents noms et les restituer dans une époque. Mais ça ne m'a pas non plus empêcher d'apprécier ma lecture! Il faut juste bien se concentrer histoire d'arrive à se situer. 

    Concrètement, je ne peux pas trop vous en dire plus. Il y a beaucoup d'éléments importants dans ce roman. Et si je creuse encore, je vais lamentablement vous spoiler. J'ai trouvé que Damanta était une histoire avec son lot de surprises et d'actions. J'ai passé un très bon moment et je n'arrive pas à trouver de points négatifs à l'histoire! J'ai très envie de découvrir le deuxième tome, surtout que je suis restée un peu bête à la fin haha. J'ai besoin de la suite.


En soit, une histoire de malédiction ça m'a rien de bien original. Mais l'auteur manie tout cela d'une façon qui fait qu'on sent que c'est une histoire 100% personnelle. 
En plus d'avoir cette base avec les deux familles, l'auteur nous réserve la découverte d'un monde magique avec son organisation, ses peuples, ses villes... Elle arrive à nous faire voir un petit bout de chaque chose et c'était très plaisant. Une fois la première intrigue lancée, je ne m'attendais absolument pas à découvrir autant d'idées d'un coup! Un vrai plaisir! 
En plus de ça, Damanta est également marquée par des légendes irlandaises, et je dois dire que je ne connais pas grand chose là dessus. L'auteur m'a donc fait découvrir plein de choses, et je ressors ravi de ce récit! 
Le seul petit bémol: j'aurai aimé avoir un arbre généalogique sous la main ;)
 
Pendant un long moment, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. Peut être parce qu'ils sont nombreux? Mais je dois quand même dire, qu'ils ont tous une personnalité très marquée. 
Ce qui est amusant, c'est que, au final j'ai apprécié tout le monde. Même les méchants de l'histoire! 

Comme je l'ai dit dans ma chronique, à un moment donné, je me suis un peu désintéressée de l'histoire. Heureusement, l'auteur met en place une "sous-intrigue" qui a ravivé tout mon intérêt. On débarque dans un endroit totalement inconnue et ça a été LA grande découverte pour moi. a partir de ce moment là, j'étais passionnée! 
En plus de ça, parfois on a l'impression qu'elle termine avec l'intrigue mais de suite après, une nouvelle idée prend vie. Du coup, on part dans un tout autre sens!



Un style que j'ai apprécié. Il est simple et efficace. L'auteur sait le tourner à son avantage !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire