Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

vendredi 17 octobre 2014

Native, Tome 1 de Gala de Spax

Couverture Native, tome 1
Nombre de pages: 324
Editeur: Sharon Kena
Date de sortie: Juin 2012
VO: France
Louna, une belle trentenaire un brin prétentieuse et caractérielle, mène une vie paisible jusqu'au jour où son père lui apprend qu'elle n'est pas une simple humaine. Elle a une particularité singulière et doit vivre avec, mais cette différence l'oblige à suivre un chemin qu'elle n'avait pas prévu d'emprunter, ... l'amour. A travers sa quête, Louna fait la connaissance de nouvelles espèces et traverse l'univers pour découvrir qui elle est vraiment.

        J’ai reçu Native dans le cadre du Masse critique qu’organisent les éditions Sharon Kena tous les deux mois.
Le résumé a su titiller ma curiosité, je m’attendais à lire une histoire sympathique et légère. Quelque chose de rafraîchissant.
Au final, j’ai été bien déçue par Native. Merci tout de même aux éditions Sharon Kena pour cet envoi. Malheureusement, la magie n’a pas opérée sur moi.

        Native raconte l’histoire d’une jeune femme, Louna, qui va découvrir sa véritable nature. A partir de là, elle va aller d’aventures en aventures, apprenant au fur et à mesure le fonctionnement de l’univers qui l’entoure.

        Le début de l’histoire m’a fait TRES peur. On découvre vite que Louna est creuse et sans réel intérêt. J’ai croisé de nombreuse scènes frôlant le ridicule qui m’ont fait m’hérisser mes poils. Des premiers chapitres beaucoup trop axés sur le sexe et sur (le pseudo) l’ amour. Louna est très clichée : Elle adore faire la fête, elle est totalement accro au fils de son patron et elle cherche l’amour en couchant à droite et à gauche, espérant de tout coeur rencontrer l’homme de sa vie……. Je l’ai trouvé très niaise par moment et ça devenait de plus en plus insupportable.
Heureusement ! L’histoire ne reste pas comme ça. A partir du moment où on découvre la vérité sur sa « vie », beaucoup de choses changent.

        Déjà, l’héroïne se stabilise et apparaît moins bêbête. Bon par contre, j’ai trouvé son caractère un poil exagéré par moment. Elle est toujours dans l’excès dans ses émotions. Parfois, elle est franchement lourde. J’avais juste envie de lui crier « MAIS LACHE L’AFFAIRE LA AAAH !! ARRETE DE FAIRE LA GAMINE !! T’ES RIDICULEEEEE ». Bref. Vous comprenez après tout ça que Louna et moi, ce n’est pas l’amour fou ! Et, à partir de là, aimer un roman quand le personnage principal nous sort par les yeux c’est… compliqué haha. Je dois quand même avouer que Louna est quand même arrivée à me faire rire grâce à ses répliques tranchées et franches.

        Plus on avance dans l’histoire, et plus l’intrigue commence rapidement à se construire autour d’une histoire d’amour. Que j’ai trouvé un poil malsaine soit dit en passant… *SPOILER* ELLE SE TAPE SON ONCLE ?!!!! Alors oui. Ils n’ont pas le même sang. MAIS C’EST QUAND MEME LE FRERE DE L’HOMME QU’ELLE CONSIDERE COMME SON PERE O____O *SPOILER*
        Et là par contre, il y a une chose que j’ai vraiment eu du mal à accepter, c’est la vision du couple que l’histoire fait passer. Dans Native, le personnage masculin du couple en fait baver à Louna. Il fait quand même des choses assez graves qui parfois le mènerait jusqu’en prison. Mais Louna s’en fiche… Elle l’aime vous comprenez… Ils ont des échanges que je trouve vulgaires, méchants et qui vont vraiment trop loin. Tu parles pas à la personne que tu aimes comme ça… Autant du côté de Louna que de lui. Ils se traitent un peu comme des merdes en fait. Donc en gros, « Faites vous du mal mais aimez vous :D ». Bref. C’est vraiment pas passé chez moi. Alors oui, ça crée des situations rigolotes par moments, mais faut pas pousser. Là aussi les personnages sont trop dans l’excès. Au point que ça devienne lassant et que j’ai fini ma lecture en soupirant toutes les 2 pages…


         La seule chose qui est arrivée à capter mon attention dans cette histoire, c’est les créatures que l’auteur a créé : Leurs origines, leur mode de vie, leurs faiblesses, leurs points forts… C’est original et on voit qu’elle a plein plein d’idées à nous faire partager. Peut être parfois un peu trop d’ailleurs. Il y a tout le temps des rebondissements dans cette histoire. Et trop de rebondissements tuent le rebondissement. Ca devient lassant de voir toutes ces choses improbables toujours arriver à notre héroïne. Et à force, on est même plus étonné. Du coup je trouve ça dommage. Dommage parce que, l’auteur a beaucoup BEAUCOUP d’idées et malgré tous ces défauts elle arrive à créer un univers très riche. Elle essaye de tout donner à son lecteur mais wow… Trop trop trop ! En plus il y a énormément de tomes qui suivent, donc on ne peut pas dire que l’auteur manque d’imagination ou quoi que ce soit. Elle produit un travail monstre mais, trop de choses ne m’ont pas charmée. C’est dommage mais… C’est comme ça haha ^^’



J'ai aimé la qualité des idées de l'auteur. Elle invente beaucoup de choses autour des créatures que l'on rencontre dans cette histoire et on sent qu'elle a des centaines d'idées en reserve qu'elle veut nous faire partager.


Une horreur... Les personnages principaux sont beaucoup trop loin de mes valeurs personnelles pour me permettre de m'attacher à eux. Surtout Louna. Pour moi, c'est une véritable peste égoïste. Alors oui, ses traits de caractères sont assumés par l'auteur, mais je n'ai pas pu la supporter. Au moins, on ne peut pas dire que l'auteur ne sait pas créer un personnage. Pour que je ne l'aime pas à ce point, c'est qu'elle a bien bossée. 
Louna m'a presque gâchée l'histoire à elle seule. J'ai vraiment pas pu. Par contre, elle est parfois marrante!


Une intrigue très riche. Parfois trop parce que, les rebondissements n'étonnent plus et en vienne à devenir trop gros. J'ai eu l'impression de lire plusieurs histoire dans une seule. Tout va très vite et on a pas vraiment le temps de s'embêter. Sauf quand on a le droit à des scènes d'amour, des disputes tout ça tout ça.... Du coup, sur le coup , je suis plutôt neutre. J'ai aimé sans aimer. 



Je n'ai pas grand chose à dire dessus. Une écriture assez simple. Pas de fautes, pas de tournures bizarres. Bon, y'a beaucoup de gros mots quand même haha !


4 commentaires:

  1. Je suis en train de le lire, j'avoue que j'ai eu un peu de mal avec l'héroïne au début et là ça commence à aller...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi ça commençait à aller, puis après je me suis rendue compte que j'ai pas vraiment aimé l'ensemble ^^'

      Supprimer