Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

samedi 2 août 2014

Croissants de lune: La marque, Karolyn Daniel


Nombre de pages: 523
Editeur: Valentina
Date de publication: Février 2014
VO: Français



« On ne contrôle pas ses sentiments. Chacun sait pertinemment que jouer avec, c’est comme jouer avec le feu. Mais quand ce sont eux qui nous envahissent sans prévenir et que ce ne sont pas forcément les nôtres, comment peut-on les maîtriser ? Connaître les plus profonds sentiments des autres, est-ce un don ou une malédiction ? » 



C’est la question que se pose souvent Rachel depuis que Luna est entrée dans sa vie. Elles ne se détestent pas, oh non ! Loin de là. Mais la jeune femme n’imaginait pas qu’en accueillant cette si belle petite chienne, sa simple vie prendrait une tournure aussi compliquée. Entre une ancienne prophétie, un pouvoir difficile à maîtriser, une relation ambigüe avec son meilleur ami, et un passé qui la rattrape, Rachel se sent dépassée. Et lorsque cet étrange inconnu vient lui tourner autour, le mot « méfiance » prend alors tout son sens… 

       Un jour, je me baladais sur Facebook et j’ai vu quelqu’un qui partageait une proposition de partenariat faite par l’auteur du premier tome de la série Croissants de lune, Karolyn Daniel. Pour être sincère, je ne connaissais absolument pas ce roman (ni même l’auteur). Bizarrement, je l’avais encore jamais croisé sur la blogo. C’est pour dire haha.
  J’ai donc postulé parce que le résumé m’a carrément intriguée. En fait, je trouve qu’il ne dévoile absolument rien. Enfin, si il dévoile certaines choses. Mais ce que je veux dire par là, c’est qu’on ne sait pas vraiment dans quoi on va être embarqué. Et ça devient de plus en plus rare. Il m’a de suite tapé dans l’oeil par cet aspect. 
       Pour mon plus grand bonheur j’ai été prise :’) Je remercie mille fois l’auteur! En plus, tout le long de ma lecture, j’ai pu échanger avec elle et j’ai trouvé tout cela très enrichissant. Vraiment merci de m’avoir permis de découvrir ton roman !

       Globalement, j’ai apprécié ma lecture. J’ai passé un bon moment et dès que je le pouvais, j’allais vite lire la suite. Mais, il y a quand même de nombreuses choses qui sont pas passées et qui ont fait que ma lecture était parfois fastidieuse. 

       Karolyn Daniel nous propose avec La marque un tome d’introduction. Un peu trop introductif pour moi en fait haha. Alors, comme j’ai déjà dit à l’auteur, les deux premiers chapitres je les ai trouvés affreux. Ils étaient vraiment vraiment très longs. Pleins de détails que j’ai trouvé inutiles, pesants. Ils ont ralentis ma lecture et sa compréhension. Après, ce sont des chapitres dont je comprends l’utilité. Comme les choses que j’ai à reprocher au roman. Je pense que, tout ce qui m’a déplue vient vraiment d’un ressenti personnel.

       Dans la Marque, on rencontre Rachel, une jeune fille de 17 ans en première. Alors déjà tout le long j’étais « mais elle a 17 ans. Pourquoi elle parle d’épreuve anticipé? A 17 t’es en terminale O_O Elle est peut être née en janvier.. Ou alors elle a redoublé :o ». ALORS CE DETAIL M’A ENORMENET PERTURBE . Le temps que je comprenne que ELLE A 17 ANS ET ELLE EST EN PREMIER POINT BARRE. Ca été.. compliqué haha. Oui j’aime bien me faire des fixettes sur des détails pendant presque 400 pages parfois…
       ENFIN BREF. Et donc, cette Rachel à une bande d’amis très soudée. Pendant les premiers chapitres, l’auteur nous introduit ses amis, son train de vie. Elle nous plante le décor quoi. Cette lenteur dure jusqu'à ce que Rachel reçoive une petite chienne à Noël. Après cet évènement, ça vie va changer totalement et elle va devoir faire face à des nombreux obstacles. Après ça, je suis rapidement rentrée dans la lecture par la suite. J’ai trouvé le reste de l'histoire mieux travaillée, une écriture plus maîtrisée et plus fluide. On sent une réelle évolution de l’écriture de l’auteur mais aussi de son univers. 

       Mais je crois que, la chose qui m’a le plus déçue en fait, c’est que l’aspect fantastique dans la marque est peu présent. Je m’attendais à beaucoup plus d’interventions de cette facette dans l’histoire. Concrètement, on s’efforce de suivre Rachel dans sa vie de lycéenne et surtout dans ses relations amicales et amoureuse. Le lycée ça commence à être un peu loin maintenant. Donc me plonger dans un univers pareil, à certains moment c’était compliqué. Je me suis amusée avec eux, j’ai ressentis des choses avec eux. Mais à certains moment j’avais juste envie de dire à Rachel « MAIS TU ME SAOULE AVEC TES HISTOIRES DE COEUR AAAAH ». Je pense que l’aspect Fantastique prendra plus de place dans les tomes suivants. Je ne dis pas qu’il y en a pas hein! Mais en fait, c’est en plein milieu de toute la vie de Rachel. Et parfois, j’avais besoin qu’il se passe plus de choses surnaturelles et que l’intrigue de ce coté là suit son cours. Alors oui, le thème du fantastique est totalement en lien avec sa vie, mais ça m’a terriblement frustrée.

       Par contre, je trouve que cette vie lycéenne est très bien retranscrite! Surtout les relations entre chaque personnage. L’auteur nous livre avec La marque une belle histoire sur l’amitié, l’amour et surtout les sentiments. On se sent rapidement très proche des amis de Rachel. Ils sont tellement bien travaillés qu'on se sent faire partie de cette bande. Des personnages réalistes, avec des réactions très humaines. D’ailleurs, j’ai eu l’impression, tout le long de ma lecture que l’auteur s’inspirait de sa vie, de son entourage et surtout de ses amis pour écrire son livre. J’ai surtout eu cette impression par tous les détails fournis. Tout cela à rendu le récit vraiment vivant. En fait, parfois je me rendais compte que je me prenais dans cette intrigue « relationnelle ». A d’autres moment j’étais gavée et je voulais du surnaturel.
       Le seul petit bémol que j’ai eu avec les personnages, c’est qu’ils étaient extrêmement matures. Parfois ça sonnait un peu faux en fait. Et surtout les dialogues… Certains mots assez soutenus ou plus réservés à l'écrit étaient employés. Au final, ça donnait un rendu assez bizarre dans les dialogues. J’ai un peu de mal avec ce genre de chose… A l’oral, le français est très différent de l’écrit. Et voir, en plus de ça, toute sa bande d’amis avoir un vocabulaire oral parfait, j’ai trouvé ça maladroit. Quelques uns je comprends, mais toute une bande de 17 ans, je trouve ça gros.

       Ma partie favorite réside dans les 100 dernières pages. Tout s’accélère, beaucoup plus d’action. J’espère que le second tome suivra un peu plus cette ligne directrice et que, tout l'aspect des relation, plutôt poussées mis en place était à titre d’introduction. Parce que oui, je lirai le tome 2. Je me suis attachée aux personnages, à l’histoire, à Rachel et surtout à Luna. Je veux en savoir plus sur cette fin. Et laisser les personnages ça me chagrine haha. 



       Actuellement, l’auteur écrit le 3 ème tome. Je ne sais pas si c’est une trilogie ou non par contre! Encore merci pour cette découverte :D
 
J'ai énormément aimé la base de l'histoire de l'auteur. J'ai trouvé l'idée développée super originale. Elle développe un mythe que j'ai juste adoré. Tout ce qui concerne Luna m'a aussi pas mal intéressée. 

L'auteur nous livre une intrigue très bien gérée. Elle arrive à orienter son récit de sorte que l'on hésite beaucoup. J'ai eu plusieurs hypothèses tout au long de ma lecture. Je mets que 2/3 parce que il y avait trop de passages longs à mon goût. Mais surtout, parce que j'avais deviné l'élément principal bien 200 pages avant la fin..

Je trouve que pour un premier roman, l'auteur a une écriture très agréable. Et ce que j'ai adoré voir, c'est qu'au fil de l'histoire, il y a une amélioration de cette dernière. Ca fait plus naturel. Au début, les phrases étaient très simples. Un peu trop pour moi. Puis petit à petit on ressent que l'auteur prend de l'assurance et se permet un peu plus de complexité. 

Je me suis vite attachée à tous les personnages du roman. On découvre une petite bande d'amis très soudée. On apprend vite à les apprécier autant que Rachel. Ce sont des personnages frais et qui profitent de chaque instants de leur vie. Ils ont des réactions très réalistes. Un peu trop mature à mon goût par moment, mais dans l'ensemble, je me suis bien amusée avec cette bande là.







8 commentaires:

  1. Bon eh bien ça me semble pas mal. Ton avis est bien argumenté... Hâte de m'y plonger ! (Oui, oui, ça fait des mois que je compte le faire mais l'appel de la PAL... lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh :'( Mais lis le! Il est sympa ^^ Tu passeras un bon moment je pense!

      Supprimer
  2. Mouais, bof, je ne suis pas convaincue ! Je ne pense pas que je le lirais, ma ta chronique est top, tu m'as fait rire xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ouais? XD Je la trouvais pas très marrante pourtant haha

      Supprimer
  3. Merci pour ta chronique ! ^^
    Comme on en avait parlé en privé, les points négatifs que tu as relevé ne m'ont pas surprise, je m'y attendais ^^ Pour l'âge de Rachel et le rapport avec sa classe : elle est née en mai 1990 et l'histoire se passe en fin 2007 - début 2008, ce qui lui fait 17 ans et demi exactement dans ce roman. Et par années scolaires, ça la fait bel et bien en première alors qu'elle a cet âge-là, en se basant sur une rentrée à l'école à ses 3 ans (donc en septembre 93), car entre la première année de maternelle et la première au lycée, il y a 14 ans, et 1993+14=2007, et 3+14=17, donc ça fonctionne ^^ Personnellement, j'ai passé mon bac à 17 ans et demi parce que je suis de la fin de l'année, mais mes amis l'ont passé à 18 ans ^^ J'en ai chié pour que l'âge des personnages collent avec leur classe, je te l'avoue xD
    L'aspect fantastique est plus développé dans le tome 2, en effet, et ce sous différentes formes : on découvre de nouvelles choses ainsi que des pouvoirs qui se développent. Mais je ne peux pas en dire plus parce que sinon, je vais me vendre :p
    En effet, je me suis bel et bien inspirée de ma vie, de mon entourage, des gens en général, pour créer mes personnages et leurs relations. Après, concernant ces personnages justement, ils sont matures parce qu'ils ont chacun vécu certaines choses qui les ont fait grandir plutôt vite. Alors certes, ça peu paraître bizarre, c'est vrai, mais ils ont tous un passé et je pense que c'est une chose qu'il faudra que je développe dans certaines nouvelles attenantes à la saga afin que tout le monde voie pourquoi ils sont ainsi. (merci de me l'avoir signalé du coup ;) ). (Et pourquoi dans ces nouvelles et pas dans les tomes, me diras-tu ? Eh bien parce que ce serait du hors-sujet ^^)
    Oui, c'est une trilogie ^^ Et il y aura 3 nouvelles à côté (plutôt courtes je pense), qui en dévoileront un peu plus sur l'univers et/ou les personnages :) Elles seront complémentaires mais pas indispensables ^^
    En tout cas, je suis ravie que l'histoire t'ait plu malgré ces points négatifs :) Merci de me les avoir signalés en tout cas :)
    Merci encore pour cette chronique !
    Amicalement,
    Karolyn

    RépondreSupprimer
  4. Hum d'accord XD Je suis né en juin personnellement donc j'ai passé mon bac à 18 ans, je venais de les avoir (j'ai passé la veille du bac, donc mon anniversaire à réviser :'( )
    Ah cool alors :D Je me languis le tome 2 alors c: Ca se voit vraiment pour ton inspiration. C'est un bel hommage que tu fais à tes proches.
    Ah d'accord !! Oui c'est sûr que tu as sûrement en tête beaucoup plus que tu peux écrire xD Donc je pense bien que certaines choses peuvent étonner le lecteur alors que pour toi elles sont totalement justifiées!
    C'est bien l'idée des nouvelles :D Ca permettra de connaître plus de chose! Je me languis que ton tome 2 sorte ;w;
    Encore merci de m'avoir fait découvrir ton roman! Et de rien c:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord ^^ Ah purée, passer son anniversaire à réviser son examen, c'est assez déprimant =/
      Hihi ^^ Premier trimestre 2015 =D J'ai hâte aussi ^^ Là je suis dans la relecture, j'en ai déjà fait 1/3 en 2 jours, ça va aller vite je crois vu que je suis vite dedans. Après, je passerai à la correction sur ordi, et ensuite, envoi à l'éditeur ^^
      Merci =) J'espère qu'ils le verront aussi comme ça... (ma mère est en train de le lire, et mes grands-parents aussi).
      Exactement ! Il y a des choses évidentes pour moi qui ne le sont pas forcément pour le lecteur, et il faut donc que j'explique ces choses au risque de faire penser à des incohérences. Les nouvelles vont me permettre d'exploiter en profondeur des éléments que je survole seulement dans les tomes, et notamment la raison de leur maturité à chacun.
      Merci ^^ Oui voilà, c'est tout à fait ça.
      ^^

      Supprimer
    2. Pire.. XD
      Raah trop cool:') Bonne courage pour ta relecture :)
      J'espère que tu arriveras à faire quelque chose d'aussi complet que tu le souhaites c:

      Supprimer