Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

jeudi 19 septembre 2013

Lina et la forêt des Sortilèges: La tombola des démons, Serge Brussolo



Nombres de pages: 205 pages
Éditeur: Michel Lafon
Date de publication: Mars 2013
VO: Français
Lina a un drôle de métier: infirmière pour créatures imaginaires abandonnées. Alors qu’elle se lie d’amitié avec elles, elle découvre que le directeur de l’établissement, hait toute forme d’imagination et veut anéantir ses patients en leur injectant un affreux sérum de réalité ! La jeune fille décide alors de se réfugier avec ses amis dans la forêt des Sortilèges.
Là-bas, les évadés découvrent une étrange cité,. Leur passeport d’entrée ? Un ticket de tombola qui définira leur identité. Si Lina devient l’enfant chérie d’un couple de nobles, Kanzo, le kangourou jaune, se voit transformé en mouton et Toddy, l’ours timide, prend la place d’un condamné à mort ! Pour les sauver, Lina devra apprendre à jouer du hasard pour inverser le sort…
Oserez-vous tourner la roue du destin ?
  A la sortie de cette nouvelle série de Serge Brussolo, je me suis jetée dessus. Peggy Sue et les fantômes du même auteur est ma série favorite et j'attendais de retrouver de la jeunesse chez cet auteur! Je viens seulement de le sortir de ma PAL depuis Mars, et j'aurais du le faire avant!

   J'avais complètement oublié le résumé. J'ai relu les premières lignes mais la suite de l'histoire à donc été une surprise totale. Je trouve ça dommage que le résumé soit aussi complet, car le livre est déjà pas mal court.. Mais l'histoire nous réserve quand même son lot de surprises.

     L'histoire commence directement. On rencontre Lina, une jeune fille de 15 ans. Elle est chargée de s'occuper de créatures imaginaires abandonnées par leurs créateurs, dans un orphelinat. Elle se rend rapidement compte que les intentions du directeur sont malhonnêtes et décide de venir en aide à tout ce petit monde.
      On suit alors le petit groupe qui attérit dans une ville particulière où les habitants changent de conditions de vie tous les ans au terme d'une loterie. Par exemple, aujourd'hui je suis étudiante en psychologie, et demain jour de la tombola, je deviens femière, Duchesse ou encore garde champêtre pour un an!

     Brussolo intègre dès le début de son oeuvre un idée qui est très originale. Le fait qu'il fasse de l'imagination le centre de son intrigue me fait sourire. 
Cette exploitation des amis inaginaire est très intéressante. On est touché par leurs histoires et on a très envie d'en découvrir toujours plus! 
     J'ai trouvé que le sujet des amis imaginaires était un bon départ pour développer le thème de l'amitié dans ce roman, qui, je le rappelle est un roman jeunesse. Tout au long du roman, ce thème est d'ailleurs très développé, notamment par le personnage de Lina qui cherche toujours à venir en aide à ses amis.

    La chose qui m'a le plus plu dans le livre a été la découverte de la ville à la tombola. J'ai trouvé leur manière de vivre fascinante. Brussolo décrit un monde où la population à l'air satisfaite des lois promulguées. On pourrait dire qu'ils ont trouvé le système parfait. Il n'y a plus d'inégalités sociales. Puis, on se rend compte que la vérité est bien plus noire. Leurs débuts dans le village sont intrigants. Ils sont enjoués et on est avide d'en savoir plus. Lina et ses amis commencent cependant à découvrir plus amplement ce village. Et on réalise en même tant qu'eux, que les habitants sont aveuglés par ce système.
      J'ai eu l'impression que Brussolo essayait de montrer aux jeunes que la vie peut être difficile mais que malgré tout cela, grâce à notre entourage, on peut passer outre. 
     On peut également être touché en tant qu'adulte par ce roman car il pose des questions sur la condition sociale. Mais également un questionnement sur le gouffre qui se creuse de plus en plus entre l'homme et animal. Un roman que j'ai trouvé bien fait par cette dualité entre enfant et adulte.

    Une fois encore avec Brussolo, on a le droit à pleins d'idées farfelues, des personnages sympathiques,proche de la réalité, et un bestaire sympathique.
Pour ceux qui connaissent Peggy Sue et les fantômes, j'ai retouvré dans le personnage de Kanzo le kangourou le Chien bleu ( que j'adore ♥ ). Par sa manière de réfléchir mais également de l'aide qu'il apporte à Lina. 

    Une livre que je conseille fortement. On se laisse porter par l'intrigue, l'univers et surtout par l'écriture de Brussolo. Je vais essayer de le faire lire à ma petite soeur qui est en CE2.
      Surtout que, l'auteur parle de beaucoup de sujets et ce roman montre que le monde n'est pas tout beau tout joli. Il mentionne notamment le sujet de la mort. C'est important que les enfants, de mon point de vue, sachent de quoi est fait notre monde. Et j'espère que ma petite soeur pourra lire ce magnifique roman!

Originalité:
L'univers m'a passionné. J'ai beaucoup apprécié comment Brussolo traite le sujet des amis imaginaires. La société du village à la tombola est intéressante par son fonctionnement et par les idées développées. Encore un roman rempli d'imaginations ♥

Qualité d'écriture:
3? Oui 3! J'aime tellement le style de Brussolo *0* ( de toute manière, c'est mon auteur favori, vous le savez ça haha ). Je trouve que son écriture touche autant un public adulte que jeunesse. Il est à la fois simpliste et développé. Puis j'aime sa maîtrise des mots ♥
Intrigue:
 
On se laisse facilement porter par l'intrigue. Elle est certes pas extrêmement complexe mais amplement suffisante pour un roman jeunesse. 

Personnages:
 
Des personnages hauts en couleurs vraiment sympathique et attachant. Pourquoi 2? J'avais l'impression de lire un Peggy Sue et les fantômes. J'aurai aimé découvrir de nouvelles facettes :)


5 commentaires: