Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

vendredi 8 février 2013

Dishonored



Vous allez vous dire " Mais, qu'est ce qu'un jeux vidéo fait sur son blog? " . Tout d'abord, il faut que vous sachiez que j'aime énormément les jeux vidéo. Ils se battent en duel avec le dessin et la lecture lors de mes temps libre ; )
Je tiens quand même à vous dire que, ce n'est qu'une parenthèse hein! Je vais pas me mettre à parler de tous les jeux auquel je joue haha. Mais c'est surtout que.. Je ne pouvez pas ne pas vous parler de celui là! Il m'a époustouflé *.*



  • Descriptif : Dans la peau de Corvo, ancien garde du corps de l'impératrice et incarcéré pour son meurtre, vous devrez user de vos compétences plus variées les unes que les autres pour révéler au grand jour ce complot qui vous a frappé et qui vous fait passer pour l'assassin.
  • Editeur : Bethesda Softworks
  • Développeur : Arkane Studios
  • Type : Action, Aventure , Infiltration
  • Sortie France : 9 octobre 2012
  • Classification : Déconseillé aux - de 18 ans ( Source : Jeuxvidéo.com ).

Comme dit dans le descriptif, on suit Corvo, le protecteur de l’impératrice salement accusé de son meurtre. Le jeu consiste donc à se venger des conspirateurs
 La première chose notable dans ce jeu, c'est l'univers complètement sidérant! L'action se déroule dans une ville inspirée de l'Angleterre Victorienne. Cette ville est en pleine révolution industrielle et a comme source d'énergie l'huile de baleine. L'électricité est  présente et bien utilisée dans le jeu! Le monde crée est vraiment très développé. Tout au long du jeu, on le découvre grâce aux livres dispersés un peu de partout!

Cette ville est  frappé par la peste. On progresse dans des rues sombres, dangereuses où on est susceptible de croiser rats et pestiférés. C'est donc une ambiance pesante qui nous accompagne dans notre partie.

Le joueur a une panoplie d'arme et de pouvoir dont il dispose comme il en a envie. En effet, dans ce jeu, on choisit : Tuer ou ne pas tuer. Et quand je dis ne pas tuer c'est vraiment personne! C'est cela qui m'a vraiment impressionée dans ce jeu! Dans certains jeux, j'ai déjà vu cet aspect où le joueur fait des choix qui ont des insidences sur la partie, mais ici! C'était vraiement très impressionant! Mon copain jouant en parallèle avec moi, j'ai pu voir pas mal des possibilité de ce jeu. Et quelques fois, un rien entraîne des changements. C'est époustouflant! Tout est bien développer, bien menée. Ce jeu est également très beau. Je dis Bravo! On peut le refaire plein plein de fois en faisant varier des choses. J'ai adoré. Je le conseille vivement, je le redis encore, il est sidérant, époustouflant, génialissime 




7 commentaires:

  1. Enorme !
    Je ne pensais pas tomber sur un article de jeux vidéo sur un blog littéraire ! J'ai récemment offert ce jeu à mon compagnon en plus mais, je n'ai pas encore eu le temps d'y jouer ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha x)
      Y devait être content! C'est vraiment un super jeu! Dès que t'en as l'occasion, joue y :3

      Supprimer
    2. Oh bah tiens, je vadrouille sur ton blog et je tombe sur cet article en me disant "bizarre ça me dit quelque chose, une chroniqueuse littéraire qui parle de Dishonored"
      Eh bah oui, je suis déjà passée par là ^^

      Il était très content :)
      Il ne l'a que vaguement testé car il finit activement Dark Souls, du coup je ne peux même plus m'approcher de ma propre console ^^

      Supprimer
  2. Les graphismes ont l'air... Waouh ! O_O
    Je joue un peu aux jeux vidéos.. mais juste sur des consoles portables. xD J'ai peur que ce genre de jeux soient un peu durs pour moi, haha. M'enfin, je m'y essayerai un de ces jours. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les graphismes sont WAOUUUUUHHH. Ce jeu est super giga supra bien ;___; J'ai vraiment adoré. Surtout que tu peux le refaire pleins de fois en variant ta manière de jouer, il est génial <3

      Supprimer
  3. Ha ! Mon chéri l'a récupéré il a l'air vraiment sympa mais je n'ai pas encore pu le tester :/
    Mais c'est bien le genre de jeux qui me botte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Test le dès que tu peux : O Ce jeu est jouissif!

      Supprimer