Ma dernière chronique

Afficher l'image d'origine

1993 : Sophie Delalande est folle d’amour pour sa fille Hortense, presque trois ans, qu’elle élève seule. Celle-ci lui permet d’oublier les rapports difficiles qu’elle entretient avec le père de cette dernière, Sylvain, un homme violent qui l’a abandonnée alors qu’elle était enceinte et à qui elle refuse le droit de visite. Un jour, pourtant, Sylvain fait irruption chez elle et lui enlève Hortense. « Regarde-la. Nous allons disparaître et tu ne la reverras plus. »


2015 : après des années de recherches vaines, Sophie ne s’est jamais remise de la disparition d’Hortense. Fonctionnaire au ministère de l’Éducation, elle mène une existence morne et très solitaire. Jusqu’au soir où une jeune femme blonde la bouscule dans la rue. Sophie en est sûre, c’est sa fille, c’est Hortense. Elle la suit, l’observe sans relâche. Sans rien lui dire de leur lien de parenté, elle sympathise avec la jeune femme, prénommée Emmanuelle, tente d’en savoir plus sur elle. La relation qui se noue alors va vite devenir l’objet de bien des mystères. Sophie ne serait-elle pas la proie d’un délire psychotique qui lui fait prendre cette inconnue pour sa fille ? Et la jeune femme est-elle aussi innocente qu'elle le paraît ?


Cliquez sur l'image pour lire la chronique!

lundi 21 janvier 2013

Le serment de feu

Almoha tome 2 : Le serment de feu, Serge Brussolo


SPOILERS


Présentation de l'éditeur: 

En franchissant la muraille interdite, Nath découvre un paradis vénéneux, peuplé de purs esprits. Ces intelligences dépourvues de corps tentent de faire de lui une marionnette pour le contraindre aux pires excès. Tour à tour bouffon, étalon ou gladiateur, Nath est en fait destiné à périr dans l’arène. Échappant de justesse à ces fantômes, le voilà qui échoue dans une zone cauchemardesque, dévastée par des créatures de feu. Les humains mènent contre ces envahisseurs une guerre d’escarmouches dont l’arme principale est un trésor inestimable : l’or bleu. Bientôt, les tueurs aux cheveux de flammes vont forcer Nath à choisir son camp, celui des victimes… ou celui des monstres !

  Mon avis

        Après avoir terminé le tome 1, La muraille interdite, je me suis précipitée sur ce deuxième tome : Le serment de feu.
        L'aventure de la muraille interdite se termine sur Nath ayant réussit à fuir Almoha à l'aide d'une fusée en direction de la Terre. Il laisse derrière lui son amie Sigrid qui a décidé de rester auprès du sorcier qu'elle aime tant, transformée en pensée pure grâce aux fruits modifiés qui peuple le jardin derrière la muraille. 
       Le serment de feu s'ouvre donc sur la fuite de Nath. Malheureusement, elle sera de courte durée. En effet, sa fusée rencontre un problème et s'écrase sur Almoha. Pauvre petit Nath... On suit alors Nath découvrant cette partie d'Almoha qu'il ne connaît pas et que l'on découvre donc avec lui.
   
       Là encore on retrouve le talent de Brussolo quand il s'agit de faire marcher son
imagination! Une météorite s'est écrasé sur cette partie d'Almoha, entraînant une chaleur invivable. Le feu et ses créatures contrôle cette partie de la planète. On retrouve une terre couverte de cendres, où les habitants doivent pour ne pas se faire cuire en quelques secondes absorber une eau magique : L'agualva. Cette eau à été protégée par la nature en l'entourant par la pierre comme la plupart des être vivant. Ils ont été pétrifié le temps que Almoha retrouve sa situation passée. 
      On retrouve donc des idées plus ou moins farfelues éparpillées dans le roman qui sont très recherchées. Nath dans ce roman se met du coté des sourciers pour la guerre contre le feu. 
     

      L'action se déroule rapidement, et c'est assez similaire au premier tome. On a pas vraiment le temps de s'ennuyer! Cependant, je le trouve beaucoup moins bien que le précédent. Brussolo, dans la premiere partie du livre, fait intervenir un nouveau personnage : Anakata. Je l'ai trouvé plus ou moins intéressante mais j'ai du mal à vraiment avoir un avis sur elle. C'est un personnage que je trouve assez floue. 
     Il fait également revenir certains des personnages du premier tome ( je ne vous en direz pas plus ). Cependant, dans la deuxième partie du livre, ces personnage sont vite expédiés et ne sont plus très présent dans l'histoire pour laisser place à Nath et un autre personnage. J'ai trouvé cela un peu dommage. J'ai eu l'impression que l'auteur essayait de se débarrasser d'eux. 

      L'histoire en elle même est très bien ficelée, les idées sont bien trouvées et l'intrigue est vraiment intéressante. Je voulais vraiment savoir comment ça allait finir, comment ça s'arrangerait et qui gagnerait "la guerre". Mais, j'ai été un peu deçu car je trouve que les problèmes qui ne sont pas des moindres se règlent beaucoup trop rapidement. Je trouvais cela un peu trop facile, me disant même desfois " La bonne blague! Allez sérieusement, qu'est ce qu'il va se passer?! "Je trouve ça dommage. 
      Le personnage de Nath dans cet épisode à de mon point de vue, évoluer et gagner de l'assurance. Il est dans ce livre le centre de l'histoire car les autres personnages comme je l'ai dis plus haut sont un peu effacés. 
     Il y a également une petite partie qui m'a beaucoup fait penser au tome 1. J'ai trouvé ça trop répétitif à mon goût. Les personnages féminins présentent aussi trop de similarité dans leurs façon de réagir, et là aussi j'ai trouvé ça un peu répétitif. J'ai l'impression que l'auteur s'est seulement attardé à développer le personnage de Nath.
     
     Brussolo dans ce livre fait entrer en jeu plusieurs éléments : L'eau, la glace et le feu. Sa façon de mettre en scène ces éléments m'a beaucoup plu. C'est une approche originale qui est bien introduit dans l'histoire. L'auteur traite la guerre dans son roman mais également la question de spécificité et de l'engendrement de la violence lorsque il s'agit de survivre.

       Dans l'ensemble c'était quand même un très bon livre! Je n'ai pas vu le temps passer, je l'ai lu rapidement. C'est bien écrit, bien construit. J'ai juste été un peu déçu sur certains points mais j'ai quand même éprouvé du plaisir en le lisant! Et j'étais contente de retrouver Nath dans ses aventures!




 Notes: 7/10  
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire